Un peu de douceur dans ce monde de brutes, voila ce dont tout être a besoin. C’est dans cet état d’esprit que j’ai parcouru ma riche discothèque pour en sortir ce disque de IU, chanteuse coréenne ayant fait ces débuts en 2008. L’album (ou mini album ou EP, la Corée se perds dans ses dénominations) qui nous intéresse aujourd’hui est sorti en 2010, se nomme Real et porte très bien son nom. Découvrons ensemble pourquoi !

  • C’est vrai ça, pourquoi est ce que ça porte bien son nom?

6 titres composent ce petit recueil de chansons, délicatement présenté dans un très joli digipack de la taille d’un DVD. Accompagné d’un petit book photo de très bon gout, tenir l’ensemble dans sa main donne déjà un très bon aperçu de la musique de la demoiselle. Ca semble subtil et chaleureux, ce que confirme assez aisément le premier titre ‘’This Is Akward’’. Sur un beat subtil et des arrangements tout en finesse, le morceau offre une ouverture tout en nuances, dévoilant toute la palette vocale de IU. Tout en sensibilité, le charme opère sans même qu’on puisse s’en rendre compte.

Le morceau suivant offre un enchaînement logique et évident. Associé à un accompagnement minimaliste, guitare piano et cordes se relayant astucieusement, IU y dévoile d’autres nuances un peu plus intimistes. ‘’Good Day’’ semble prendre la suite avec une intro en trompe l’oreille, avant de se révéler rapidement plus rythmé, très pop et très efficace dans son refrain. Les envolées sont maîtrisées, jamais too much, et toujours judicieuses. En trois morceaux, on apprécie.

C’est avec une certaine science de l’alternance que le morceau suivant s’ouvre en guitare voix. En variant les ambiances intelligemment, IU parvient ici à insuffler une certaine richesse à un disque relativement court. Et c’est tout à fait logiquement que ‘’Alone In The Room’’ relève un peu l’ambiance dans un style un peu plus r’n’b, toujours en finesse évidemment. Tranquillement, le disque se termine ensuite par le fort joli ‘’Pre Merry Christmas’.

La simplicité

  • On veut la réponse, pourquoi  »Real » porte bien son nom?

Pour finir, je dirais qu’en 6 titres, IU arrive à offrir 6 bonnes raisons de se procurer cet album. Comme dirait l’autre : ‘’C’est fin, ça se mange sans faim’’. Et c’est exactement ce qu’on peut dire de cet album. Il n’y a nul besoin de réfléchir trop longtemps ou bien d’écrire un roman dessus. C’est simple, efficace, fort charmant…

C’est vrai, c’est ‘’réel’’. N’attendez plus pour vous offrir (ou offrir) un petit moment de plaisir simple.

La Bonne Bise

Disponible sur le store par ici