Qu’est ce qui a bien pu arriver à ces arbres pour qu’ils se mettent à crier ? Cet album ne nous le dit pas. Ce qu’il nous dit, par contre, c’est que le groupe était assez excellent. Vous en doutiez ? Le nom du groupe ressort pourtant assez rarement dans la bouche des gens ayant connu l’age d’or du rock nineties. Réparons cette injustice.

Cliquez ici pour acheter !

  • Les derniers seront les premiers

‘’Dust’’ est le dernier album du groupe avant leur séparation en 2000. Il y a, selon moi, toujours quelque chose d’intéressant à prendre dans les derniers albums. Ceux-ci posent souvent la question d’un contexte. Le groupe savait il qu’il allait se séparer en le composant ? Peut on sentir une lassitude, une envie d’expérimenter une dernière fois ?

Parfois, il est inutile de chercher midi à quatorze heure. Le groupe n’a qu’un seul désir et une seule idée en tête : faire de bonnes chansons pour un bel album. Et c’est tout à fait l’impression qui se dégage de ce ‘’Dust’’, qui présente une réelle harmonie de ses premières secondes jusqu’aux dernières. Parlons de tout ça en détails un peu plus bas.

Le groupe à l’origine

  • Grunge? Ça se discute, vraiment

Souvent, j’ai lu, vu, et entendu le groupe être affilié au grunge, ce qui me questionne quelque peu. Parce que, ok, il y a des guitares, de la distorsion et moults choses que l’on retrouve dans le grunge, mais pas que. En fait, de mon point de vue, Screaming Trees semble davantage durcir une certaine idée du psychédélisme que de construire une imagerie analogue au grunge.

L’album n’est pas si sale que ça par exemple. Un morceau comme ‘’Witness’’ m’évoque davantage la lumière floue dégagée par certains groupes des années 70 que la noirceur inhérente à certaines formations de type grunge. Il en est de même pour la magnifique ‘’Traveler’’, superbe ballade totalement envoûtante et portant parfaitement bien son nom.

Et puis les riffs sont évidemment au rendez vous, comme sur ‘’Gospel Glow’’ qui commence de manière inattendue pour devenir une excellente chanson rock passée son intro. Avec une certaine classe alliée à un certain sens du classicisme, le groupe tricote des morceaux possédant tous un charme. Ai-je parlé de l’ouverture sur ‘’Halo Of Ashes’’ ? Vous ai-je parlé de son efficacité ? Non ? Ecoutez la, ça vaudra mieux que tout les discours !

Un intrus s’est glissé dans ce groupe, sauras tu le reconnaître et le nommer?

  • Encore quelque chose à ne pas rater

Qu’importe les classements et les étiquettes, ‘’Dust’’ est un excellent album. Dix titres simples, sans autres fioritures que le talent de leur auteur, ça ne se refuse pas. Et lorsque c’est proposé à un petit prix, il n’y a vraiment aucune raison de se poser davantage de questions. Foncez !

La Bonne Bise