Si vous aimez le trip hop, vous avez probablement déjà entendu parler de Martina Topley Bird. Ex partenaire de l’ami Tricky, à la ville comme à la scène, la chanteuse et artiste semble discrète, presque effacée par rapport à ses compères. C’est pourtant une femme de grand talent que l’on découvre sur ce premier album, Quixotic ! Et j’en dis davantage à ce sujet un poil plus bas !

Cliquez ici pour acheter !

  • « La copine de… »

Martina est si discrète que je n’avais jamais entendu parler de cet album avant que quelqu’un me le passe, totalement par hasard. Le nom ne m’était pas inconnu et lorsque je fis le rapprochement avec Tricky, ma réaction fut assez simple : Pourquoi pas ?

Parce que, quelque part, il n’y aucune raison que ce qui marche chez Tricky ne marche pas sans Tricky. Il n’y a pas de raison que ‘’la copine de’’ ne soit que ‘’la copine de’’. Et c’est exactement le cas, Martina démontrant sur cette jolie collection de chansons qu’elle a beaucoup de choses à offrir !

Voilà Martina avec un très beau chapeau qui ne semble cependant pas bien facile à enfiler

  • Trip Hop? Pas seulement!

Cette édition de l’album comporte 16 titres. C’est beaucoup, même en enlevant l’intro, le live et le remix présent. Mais malgré cette quantité certaine de matière, l’album ne se montre jamais ennuyeux. Il est même varié et cohérent, ce qui est une qualité des plus importantes.

Au rayon des qualités, on peut aussi parler de la très belle maîtrise vocale de Martina, se dévoilant à travers un univers n’empruntant pas qu’au trip hop. Parfois plus intime, parfois plus expansive, sa palette d’émotions semble se nourrir d’une multitude de genres musicaux. Au détour d’une ou deux chansons, Tricky vient même poser sa touche, évident retour de leurs précédentes collaborations.

Et si l’on devait trouver des défauts… On serait bien embêté. Il n’y a pas grand-chose à reprocher à tout ça en fait. C’est propre, inspiré, prometteur et beau. Que peut on demander de plus ? Les bonus sont sympathiques bien que peu indispensables, certes, mais qu’importe ? Tout est réuni dans ces chansons pour passer un beau moment.

Inventive, Martina abandonne le chapeau problématique pour un nouveau style.

  • Bien plus que « la copine de… » ! 

Faut il donner une chance à Martina Topley Bird ? Mais bien entendu, la question ne se pose pas ! Cet album est beau, cet album est ‘’gros’’, cet album se doit d’être quelque part dans votre disco (thèque, je le mets entre parenthèses pour sauvegarder la rime). Que le trip hop soit votre truc ou pas, n’hésitez pas : il y a suffisamment de matières dans cet album pour vous accrocher longtemps !

La Bonne Bise