Voilà encore un album que je n’avais pas écouté depuis des lustres ! Et voila pourtant un album qui mérite d’être écouté bien plus d’une seule et unique fois ! C’est riche, c’est drôle, c’est barré, c’est plein de surprises ! Ne perdons pas une seconde de plus, et parlons de ‘’9.11’’ de Bumblefoot !

Cliquez ici pour acheter !

  • La drogue, encore et toujours

La drogue, c’est mal ! Si cette affirmation est une évidence pour beaucoup, il faut bien admettre que certains la supportent bien plus que nous ! Ron Thal, alias Bumblefoot en est une preuve évidente. Car si chaque note de sa musique transpire les paradis artificiels, chacune d’elle se voit également accompagné d’une bonne dose de talent.

C’est bien simple : malgré toute la folie qui ressort de cet album, il sait rester à tout moment fascinant ! Et pourtant, on ne peut pas dire qu’il soit tout à fait facile à suivre mais… Croyez moi, cela vaut le coup de s’accrocher !

Même avec une guitare acoustique, le mec n’est pas ultra net

  • Au menu: beaucoup trop de choses

Que peut-on trouver sur cet album de Bumblefoot ? Du rock, du heavy, du jazz, des musiques de dessin animé… Comme vous pouvez le deviner, c’est assez varié ! Le lien entre tout ça se fait de manière assez directe par un élément simple, déjà évoqué plus haut. Je me répète : tout est dans la folie du personnage.

La cohérence de l’album tient vraiment dans sa démesure. Et c’est dans sa démesure que réside aussi toute l’ampleur du don de sa personne qu’offre son auteur. Sans concessions, sans honte, sans filtres, Ron se laisser aller à tout ce qui lui passe par la tête. Avec quelques apparitions vocales toujours judicieuses et un humour qui fait mouche, comme sur le titre ‘’Guitar Suck’’, le farfelu personnage sait donner du corps à son œuvre.

Une dernière question se pose alors ? Le titre de l’album est il en rapport avec les événements du 11 septembre 2001 ? La réponse sera minimaliste : oui. Est-ce que ce rapport se retrouve t’il dans les thèmes et la tonalité de l’album ? Pas vraiment à mon sens. Et toujours selon moi, ça ne rentre même pas en ligne de compte pour apprécier l’album !

Une double guitare pour une double dose de plaisir

  • Un formidable remède contre l’ennui

Si les albums trop prévisibles vous ennuient, et c’est bien normal, n’hésitez pas une seconde à acheter celui-ci ! Même après 100 écoutes, vous y trouverez toujours quelque chose pour vous surprendre ! Et qui sait ce que cette douce folie provoquera sur vous ?

La Bonne Bise !